News

MGCS : Nexter répond à Rheinmetall en diffusant les images impressionnantes des essais de son canon ASCALON

MGCS : Nexter répond à Rheinmetall en diffusant les images impressionnantes des essais de son canon ASCALON
Written by admi

Si le programme franco-allemand MGCS [Main Ground Combat System]qui vise à développer un « système de systèmes » reposant sur un char de combat devant succéder au Leclerc et au Leopard 2, est actuellement enlisé, c’est en partie à cause d’un différend entre Rheinmetall et Nexter au sujet du type de canon qui équipera le futur moteur.

En quelque sorte, l’industriel d’outre-Rhin avait tiré le premier en dévoilant, en juillet 2020, vidéo à l’appuiun canon de 130 mm L/51 associé à un chargeur automatique de « pointe », devant augmenter « significativement la létalité à une période où les menaces se multiplient ».

Les images diffusées à l’époque par Rheinmetall montrèrent un obus traverser plusieurs plaques blindées. Ce qui ne pouvait que faire de l’effet. Depuis, le groupe allemand a présenté le KF-51 « Panther », un nouveau char doté de ce canon de 130 mm, lors de l’édition 2022 du salon de l’armement terrestre EuroSatory.

De son côté, et après avoir mené des essais avec un char Leclerc équipé d’un canon de 140mm, Nexter a présenté, en avril 2021, le concept ASCALON [pour Autoloaded and SCALable Outperforming guN]c’est à dire un nouveau canon « destiné à traiter les menaces lourdes de dernière génération tout en permettant d’anticiper les menaces du prochain demi-siècle ».

Conçu selon une architecture ouverte, avec des solutions techniques devant arriver à maturité d’ici 2025, le canon ASCALON utilise des munitions télescopées, activé dans une tourelle à chargement automatique. De quoi augmenter significativement la puissance de feu d’un char. « La chambre optimisée concile des performances opérationnelles d’exception avec un niveau d’énergie proche des 10 mégajoules pour les munitions cinétiques, tout en restant en deçà du niveau de pression interne des calibres actuels », avait par ailleurs expliqué Nexter.

En outre, il est aussi question qu’ASCALON puisse tirer des munitions « intelligentes pour des tirs au-delà de la vue directe », ce qui ne pourra que réduire la vulnérabilité du char qui en sera équipé.

Un an plus tard, Nexter a mené les premiers essais de ce canon en mai, à la faveur d’une campagne de tir organisée à Alcochete, au Portugal. Si l’industriel n’a pas pu en produire les images lors d’EuroSatory 22, il s’est rattrapé en diffusant une vidéo intitulée « Sur la route du MGCS », via les réseaux sociaux, le 28 juin. Et, visiblement, ASCALON tient ses promesses pour le moment.

Les essais de ce canon de 140 mm [pour une masse d’environ trois tonnes] ont permis de « valider une première définition de concept », a précisé Dominique Bouchaud, le responsable du programme ASCALON chez Nexter. Et d’insister sur le potentiel d’évolution et les performances qu’est susceptible de se procurer cette arme.

About the author

admi

Leave a Comment